BIOFEEDBACK – NEUROFEEDBACK

MES SERVICES

Neurolutions - Neurofeedback - Nathalie de Montmollin

MES SERVICES

Neurolutions en bref

Que faisons-nous ?

  • Biofeedback
  • Neurofeedback
  • Supervision 
  • Logopédie

Qui sommes-nous?

  • Nathalie de Montmollin, logopédiste depuis plus de 30 ans et neuropraticienne depuis janvier 2020. 
  • Collaboration avec d’autres neuropraticiens en cas de besoin. 

 

Le biofeedback

Qu’est-ce que c’est ?

  • Le biofeedback (BF) consiste à mesurer à l’aide de capteurs l’activité du système nerveux périphérique et autonome (le corps) comme la respiration, la variabilité cardiaque, la réponse électrodermale, les tensions musculaires et la température qui sont des indicateurs de l’état de stress dans lequel se trouve une personne.

Le neurofeedback

Qu’est-ce que c’est ?

  • Le neurofeedback (NF) consiste à mesurer à l’aide d’électrodes l’activité du système nerveux central (du cerveau).  La répartition, la localisation, l’amplitude de différents types d’ondes cérébrales donnent des indications sur le fonctionnement du système nerveux et peuvent être mises en lien avec divers symptômes ou plaintes de la personne qui consulte. 

Le saviez-vous ?

“De nouvelles connexions neuronales apparaissent chaque fois que l’on résoud un problème ou que l’on stocke un nouveau souvenir”

Quels en sont les principes fondamentaux ?

  • Notre cerveau et notre corps contiennent des milliards de cellules nerveuses faisant partie de réseaux très complexes. Un nombre incalculable d’informations circulent dans nos circuits neuronaux sans que nous n’en ayons la moindre conscience. Et pourtant elles sont responsables du bon fonctionnement de notre corps et de notre mental ainsi que de la communication entre les deux.
  • Notre corps et son système nerveux disposent de puissants capteurs qui renseignent constamment le cerveau sur notre état physiologique afin de réguler au mieux nos actions en vue d’une adaptation optimale à notre environnement. 
  • Ces échanges produisent un faible courant électrique qui peut être mesuré, étudié et modifié. 
  • L’avancée des neurosciences, en pleine expansion grâce notamment à l’évolution de l’imagerie cérébrale et de la technologie (appareils de mesure toujours plus performants, maniables et miniaturisés), permet d’effectuer de nombreuses études sur le fonctionnement cérébral et ses mystères. 
  • La pratique du bio-et neurofeedback bénéfice de cette avancée majeure. S’étant déjà largement répandue dans les pays anglo-saxons elle commence à faire parler d’elle en Europe.
    • Le biofeedback et neurofeedback utilisent des outils informatisés qui permettent de mieux comprendre ce qui se passe à l’intérieur du corps et du cerveau, de découvrir des processus restés jusqu’ici inconscients.

       

      • L’origine des symptômes observés ainsi que les modifications à apporter pour accéder à une meilleure santé physique et mentale se clarifient. Ceci est possible grâce à un retour d’informations au travers de capteurs qui transmettent en temps réel l’activité physiologique et cérébrale de la personne à un ordinateur dont le logiciel retranscrira le tracé par des interfaces de manière visible et accessible à la conscience.
      Neurolutions - Neurofeedback - Nathalie de Montmollin
      • C’est un peu comme si l’on vous tendait un miroir grâce auquel vous allez pouvoir opérer les changements désirés. Vous allez pouvoir agir, donner des signaux, réagir à ceux émis par votre corps et votre cerveau et leur donner un retour permettant des modifications de manière à la fois consciente et inconsciente.
      • L’approche proposée par NEUROLUTIONS inclue le bilan et l’entraînement du système nerveux périphérique et autonome (corps) et du système nerveux central (cerveau).

      A quoi ça sert ?

      • Cette méthode vous permet de découvrir certains de vos fonctionnements neurologiques restés inconscients et pouvant influencer de manière significative vos états physiques et mentaux, à les analyser et à les modifier grâce à la neuroplasticité afin d’obtenir une amélioration de vos compétences, de vos performances et de votre qualité de vie.
      • Le bilan permet d’évaluer l’équilibre de votre système nerveux périphérique (BF) et central (NF). 
      • Les entraînements visent à une harmonisation des fonctions cérébrales et physiologiques, ainsi qu’au développement de l’autorégulation et de la flexibilité du système nerveux. 
      • Il s’agit d’un apprentissage par conditionnement opérant qui grâce au principe de récompense et de répétition, favorise de manière indolore, non invasive et non médicamenteuse le développement de nouveaux circuits neuronaux stables dans le temps. 
      • Cette approche* a été reconnue par la communauté scientifique (dont l’académie américaine de pédiatrie) comme étant l’une des plus efficaces en cas de TDAH, mais aussi dans de nombreuses autres pathologies. 

      * Seule l’approche basée sur l’EEG (électroencéphalogramme) quantitatif a été scientifiquement attestée comme valide. Certaines approches dites dynamiques qui sont entièrement automatisées n’ont pas été reconnues par la communauté scientifique.

      Est-ce pour moi ?

      • Vous trouverez sur la page d’accueil de ce site des indicateurs d’états liés à l’équilibre neurologique qui vous guideront dans votre réflexion. Lien
      • Le bilan permettra de définir vos objectifs et de décider si des entraînements peuvent vous être proposés. 
      • A partir de 6 ans.
      Neurolutions - A propos - Nathalie de Montmollin

      Comment ça se passe ?

      • Vous serez accueillis dans un lieu chaleureux et nous commencerons par un moment d’échange afin que vous puissiez exposer votre demande et poser vos questions. Ensuite vous serez confortablement installé dans un fauteuil face à un écran. Des capteurs seront posés à des endroits de votre corps (BF) ou de votre crâne (NF) ce qui est totalement indolore et non invasif. 

      • Le bilan est effectué sur la base d’un « profil de stress » (BF) et/ou d’un EEG quantitatif (NF), d’un questionnaire, d’une anamnèse et d’une analyse personnalisée des données. Des entraînements peuvent ensuite être proposés. 
      Neurolutions - Thérapie Biofeedback - Nathalie de Montmollin

      Biofeedback : placement des capteurs sur le corps
      EEG-biofeedback (neurofeedback) : placement des capteurs sur le cuir chevelu

      • Les entraînements consistent à donner un retour d’informations direct (feedback ou boucle rétroactive) au patient au travers d’une interface visuelle et/ou auditive attractive (film, jeu vidéo, animations, musique…).  L’activité neuronale est mesurée et transmise à l’ordinateur du neuropraticien qui surveille et régule cette activité sur ses écrans. Le neuropraticien est en quelque sorte un coach qui aura au préalable préparé des protocoles d’entraînement basés sur les données du bilan. Le déroulement de ces derniers indique au cerveau (NF) ou au système nerveux périphérique et autonome (BF), par l’intermédiaire de l’interface, ce qui est attendu grâce aux réglages effectués. Ainsi, lorsque l’état attendu est produit, par exemple une attention calme et focalisée (NF) ou une respiration régulière et profonde (BF), le feedback se déroule de manière agréable et récompense le cerveau de son activité. Si cependant le cerveau se détourne de sa tâche, par exemple en produisant des pensées anxieuses, des ruminations, des rêveries ou en laissant une agitation corporelle ou des tensions musculaires s’installer, il est immédiatement rappelé à l’ordre par une gêne au niveau du feedback (l’écran se noircit, des microcoupures interrompt la musique, le jeu vidéo fonctionne moins bien,…). Le cerveau reçoit ainsi immédiatement le signal qu’il ne produit pas l’état souhaité et il modifie son fonctionnement pour retrouver l’état « récompensé ». 
      • Les séances durent généralement 60 minutes et différents protocoles peuvent être travaillés au cours d’une même séance. Il faut compter une moyenne de 30 séances (+/- 10) pour que les nouveaux circuits neuronaux soient stabilisés dans le temps. 

      Des effets secondaires ?

      • Un neuropraticien certifié a une bonne formation de base (selon les standard BCIA au minimum) et les protocoles qu’il propose sont validés, réfléchis et sûrs. 
      • À la suite des entraînements, des maux de tête ou de la fatigue peuvent être ressentis. Ils se dissipent généralement dans les 4 heures après les entraînements. 
      • Lors de stress post-traumatique par exemple, certains protocoles peuvent susciter des bouffées d’angoisse. Il est par conséquent important de signaler lors de l’anamnèse si vous souffrez d’une problématique particulière.  
      • Les protocoles seront adaptés en fonction des réactions et du ressenti du patient afin que les entraînements soit confortables et procurent les effets escomptés.
      • Ce n’est qu’à travers la répétition des protocoles que des modifications neuronales vont avoir lieu. Par conséquent, aucun protocole n’induisant une péjoration de l’état de la personne ne sera répété. 

      Quelles sont les contre-indications ?

      Toute personne qui demande un bilan sera accueillie. Si le bilan révèle que cette approche n’est pas celle qui lui convient, cela sera discuté lors de l’entretien de restitution.

      Quels sont les retours des patients ?

      Chacun de mes patients a constaté une amélioration de sa qualité de vie à la suite des entraînements. Tous ont appris quelque chose sur leur fonctionnement resté jusqu’ici inconscient. Certains se trouvent plus calmes, apaisés, dorment mieux et font davantage face aux situations vécues précédemment comme stressantes ou angoissantes. D’autres retrouvent de meilleures capacités cognitives, s’expriment mieux, mémorisent mieux. D’autres encore se sentent d’humeur joyeuse et positive à la sortie d’une période dépressive ou d’un épuisement. 

      Lien expériences et témoignages

      Combien ça coûte ?

      Vous pouvez vous référer à la rubrique tarif.

      Nathalie de Montmollin dispose d’une reconnaissance RME pour le biofeedback. Renseignez-vous auprès de votre caisse maladie complémentaire.

      Le saviez-vous ?

      “Le cerveau ne dort jamais”

      Supervision

      Supervision

      En tant que logopédiste expérimentée je pratique une approche systémique et thérapeutique des troubles de la communication, du langage et des apprentissages chez les enfants et adolescents. Ma formation en bio-et neurofeedback me permet de considérer ces troubles sous un angle neurologique. 

      Je propose aux professionnels ou à toute autre personne intéressée par un partage d’observations et de connaissances des séances de supervision.  

      Le tarif des supervisions est de 130.- pour 1 heure.

      Logopédie

      Logopédie

      En tant que logopédiste indépendante conventionnée, la majorité des demandes de prise en charge logopédique me parviennent par l’intermédiaire des Services PPLS du canton de Vaud qui attribuent et financent les bilans et traitements logopédiques. 

      Lien des services PPLS du canton de Vaud

      Il est toutefois possible de demander des bilans ou traitements privés dont le financement est à la charge du demandeur. 

      Le tarif des séances de logopédie est de 130.- pour 1 heure.

      Neurolutions peut-il vous aider à atteindre vos objectifs ?

      Définition BIOFEEDBACK

      Le Biofeedback

      Le biofeedback est un ensemble de techniques non invasives, indolores et non médicamenteuses permettant de mesurer les fonctions physiologiques réactives au stress et de les rendre visibles grâce à un support informatisé.  Ces mesures démontrent le fonctionnement et l’état du système nerveux autonome d’une personne et indiquent par conséquent sa capacité à réagir au stress. Avec le support d’une activité et au travers d’un feedback sensoriel, la personne bénéficie d’un retour d’information en temps réel. Ce processus d’apprentissage par rétroaction lui permet d’apprendre à réguler l’activité de son système nerveux autonome et ainsi que de son système nerveux central afin d’établir des circuits stables visant à un meilleur équilibre nerveux. 

      Les principes fondamentaux

      • L’équilibre du système nerveux

      Les émotions et les pensées ont un impact sur l’activité biologique de l’organisme et vice-versa. 

      Mais lorsque votre organisme est soumis de manière répétée à des surcharges physiques et psychiques, apparaissent des déséquilibres du système nerveux qui nuisent à votre bien-être et à votre santé. 

      Exemple du stress :

      Neurolutions - Symptomes du stress - Nathalie de Montmollin

      Le biofeedback est principalement utilisé pour travailler sur les réactions physiologiques au stress dont les effets néfastes sur la santé ont été largement prouvés. Il soutient efficacement les apprentissages visant à apaiser le corps et l’esprit, à réagir de manière plus adaptée aux situations, à équilibrer le système nerveux autonome, à prendre conscience des mécanismes inconscient et de s’autoréguler.

      • Une technologie de pointe pour rendre visible l’invisible

      Par l’intermédiaire de capteurs appliqués à des endroits définis du corps, les processus biophysiologiques qui s’y déroulent de manière inconsciente sont captés par un logiciel qui les retranscrit de manière visible sur un écran sous forme de tracé en temps réel.

      Le saviez-vous ?

      “Nous faisons tous les jours du bio- et neurofeedback de manière inconsciente rien qu’en interagissant avec notre environnement.”

      Un bilan informatisé, le profil du stress, fournit une analyse détaillée de l’équilibre de votre système nerveux autonome et rend compte de sa capacité d’adaptation à son environnement interne et externe. 

      Sur cette base, vous élaborerez au cours d’un entretien avec votre neuropraticien une vision d’ensemble de vos capacités à faire face au stress. 

      En cas d’intérêt, un plan d’entraînements personnalisés peut vous être proposé.

      • Des entraînements basés sur la méthodologie des apprentissages par boucle rétroactive (feedback) 

      Le retour d’information par l’intermédiaire d’un écran, permet une prise de conscience en temps réel des variations de paramètres physiologiques restés jusque-là inconscients et qui jouent un rôle important dans la gestion du stress. 

      Des entraînements spécifiques vous permettent d’apprendre à modifier volontairement et durablement votre activité physiologique et ses corrélations mentales dans le but d’améliorer son fonctionnement et ses équilibres. 

      Le biofeedback propose un bilan et des entraînements sur 5 variables dont voici quelques exemples d’application :

      • Respiration : découvrir les modes respiratoires, apprendre à les gérer, utiliser la respiration comme ressource pour apaiser le système nerveux. Apprendre à oxygéner de manière adéquate votre corps et votre cerveau afin de lui assurer un bon fonctionnement. 
      • Variabilité cardiaque : découvrir vos fréquences cardiaques, apprendre à les contrôler, améliorer la variabilité cardiaque qui permet de mieux s’adapter aux multiples stimuli internes et externes, développer la cohérence cardiaque en vue d’équilibrer et de renforcer le système nerveux.
      • Conductance cutanée (ou réponse électrodermale): découvrir la réactivité de la peau qui est votre plus grand organe sensoriel. Elle réagit comme un radar à ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de vous. Elle est l’interface entre l’intérieur et l’extérieur du corps et dénote de votre sensibilité. Apprendre à la contrôler en vue d’équilibrer votre sensibilité et renforcer votre « bouclier ».
      • Température corporelle : découvrir la réactivité et la variabilité de la température corporelle qui est un indicateur de notre état interne, apprendre à la contrôler pour obtenir un état calme, présent et vigilant.
      • Tensions musculaires : découvrir les tensions musculaires qui restent souvent inconscientes jusqu’à ce qu’elles deviennent douloureuses, apprendre à les contrôler, développer une détente corporelle.

      Les compétences acquises perdurent bien au-delà de la période d’entraînement grâce à l’automatisation des apprentissages et l’amélioration des capacités d’autorégulation de votre organisme. 

      BIOFEEDBACK

      Vos bénéfices

      • Obtenez, maintenez et automatisez dans votre quotidien des états ciblés tant physiques que psychiques : efficacité, performance, concentration, vivacité, détente, équilibre, apaisement…
      • Développez une meilleure gestion du stress par une reprise du contrôle de votre corps et de votre mental. 
      • Favorisez la prévention et le traitement d’un ensemble de problèmes de santé en complément d’autres thérapies et/ou de médicaments, voire sans leur aide et sans effets secondaires, de manière totalement indolore et non invasive.
      • Également conçu pour améliorer les performances chez les sportifs, les artistes ou toute autre personne désireuse d’obtenir un meilleur contrôle de son fonctionnement physiologique afin de mieux faire face au stress.

      Combien de séances ?

      Selon les besoins quelques séances (3 à 10) peuvent être suffisantes pour apporter de nettes améliorations.

      Neurolutions - A propos - Nathalie de Montmollin

      Le saviez-vous ?

      “La peau est notre plus grand organe de contact”

      Définition NEUROFEEDBACK

      Le NEUROFEEDBACK

      Le neurofeedback est scientifiquement documenté par de nombreuses recherches faites en Angleterre, au Canada et aux USA, concernant le traitement des troubles physico-psychiques et s’est avérée particulièrement efficace pour le traitement de l’anxiété, du TDA/H, de certaines formes d’épilepsie, de la dépression, de la migraine ou des troubles du sommeil. 

      Il s’agit d’une variante du biofeedback qui porte également l’appellation de EEG-biofeedback. 

      L’EEG (électroencéphalogramme) est un procédé de mesure qui enregistre et transcrit pour leur visualisation les impulsions électriques des cellules nerveuses du cerveau sous la forme d’un tracé. A l’aide de capteurs, d’un amplificateur et d’une interface informatisée, l’activité cérébrale devient visible, pouvant être représentée par des tracés sur un écran. L’analyse clinique et quantitative de l’EEG, permet d’évaluer l’activité cérébrale en fonction du type d’ondes produites dans des zones spécifiques du cerveau.

      Il est dès lors possible d’observer en temps réel l’activité cérébrale d’une personne. 

      Les principes fondamentaux

      • Le neurofeedback part de l’hypothèse que le cerveau est capable de s’autoréguler dès l’instant où il reçoit un retour d’information sur son fonctionnement. Grâce à la plasticité cérébrale ou neuroplasticité, le cerveau peut se réorganiser de manière électro-chimique en créant de nouvelles synapses, et donc de nouveaux réseaux neuronaux, jusqu’à un âge avancé selon les dernières recherches. L’on peut donc traiter certains symptômes ou optimiser les performances physique et intellectuelles à chaque instant et pour une grande tranche d’âge. 

      • Les apprentissages sont durables dès lors qu’ils ont été répétés suffisamment de fois afin de stabiliser les circuits neuronaux créés.

      • Comme le biofeedback, le neurofeedback est une méthode reconnue scientifiquement, non-invasive, indolore et non-médicamenteuse. 

      • Le neuropraticien a davantage un rôle d’accompagnateur et s’occupe de la gestion des outils informatiques. Le patient prend en main son évolution et il est acteur du changement. Pouvant visualiser et prendre conscience de son propre fonctionnement, cela lui permet de consciemment choisir de le modifier.

      • Le travail est de plus longue haleine qu’en biofeedback, les circuits cérébraux étant plus complexes et permettant de travailler sur de nombreuses fonctions neuronales dans le but de retrouver un équilibre cérébral. 

      neurOFEEDBACK

      Mais comment ça marche ?

      Si l’on informe le cerveau de la dynamique qu’il émet, il peut apprendre à modifier ses signaux grâce à un feedback visuel et/ou auditif et ainsi rectifier les ondes cérébrales qui ne sont pas optimisées pour la personne. C’est un peu comme un coach qui pointera du doigt des dysfonctionnements ou déséquilibres et permettra ensuite au « trainee » (la personne qui s’entraine) de développer une réponse différente et plus adaptée à une situation donnée. 

      Concrètement

      A l’aide d’une pâte saline, des capteurs sont placés sur le crâne afin d’y mesurer l’activité électrique du cerveau et d’autres sur les lobes des oreilles ou sur la mastoïde (os derrière l’oreille, suffisamment épais ne laisser passer aucune onde cérébrale) servant ainsi de référence. Les 2 mesures sont comparées par l’ordinateur ce qui permet d’obtenir un tracé EEG rendu visible en temps réel.  

      Le bilan

      Le bilan permet de faire un « état des lieux » du fonctionnement cérébral, de relever ses déséquilibres et de les mettre en lien avec des symptômes relatés et les états ressentis par le patient. 

      Pour ce faire des capteurs sont placés à des endroits spécifiques du cuir chevelu (entre 4 et 20 selon les besoins) et captent en temps réel les signaux émis, aussi appelés « ondes cérébrales ». Leurs fréquences, mesurées en hertz, sont associés à différents états mentaux, selon la région dans laquelle elles sont produites. 

      Neurolutions - Neurofeedback - Nathalie de Montmollin

      Par exemple, la fréquence émise en relaxation les yeux fermés est généralement comprise entre 8 et 12 hz (onde alpha). 

      Neurolutions - Neurofeedback - Nathalie de Montmollin

      Chaque zone du cerveau a une fonction spécifique mais est connectée et influencée par d’autres zones au travers de réseaux neuronaux. De nombreuses informations provenant du système nerveux périphérique (de l’extérieur) ou central (de l’intérieur) y sont traités. Les messages électriques sont transformés en messages chimiques (neurotransmetteurs) qui interviennent dans le fonctionnement de notre système nerveux. 

      Les signaux électriques émis par le cerveau sont captés grâce à une technologie moderne et performante. L’amplificateur puissant est capable de capter de très faibles voltages. Les mesures sont transmises à l’ordinateur du neuropraticien qui en fait une analyse complète et personnalisée à l’aide de programmes spécifiques. Ces derniers traitent les données qui sont retranscrites en analyses graphiques. 

      La répartition et la nature des ondes cérébrales produites pourront être mises en lien avec les observations et plaintes des patients.  

      A la suite du bilan, des entraînements peuvent être proposés pour répondre aux besoins. 

      neurOFEEDBACK

      Les entraînements

      Les entraînements invitent le cerveau à modifier son activité en vue de son harmonisation par le rééquilibrage de la répartition des ondes cérébrales et la recherche de l’état souhaité par le patient. 

      Lors des entraînements, les électrodes sont positionnées aux endroits spécifiques à entraîner correspondant aux régions cérébrales choisies. Elles sont reliées à un amplificateur qui transmets les données à un ordinateur chargé de les analyser et les rendre lisibles par le neuropraticien. Celui-ci effectue des réglages très précis répondant aux objectifs des entraînements et adaptés à la configuration cérébrale du patient, soit en activant certains réseaux cérébraux, soit en les calmant ou encore en les stabilisants. C’est ce que nous nommons des protocoles.

      Le trainee est confortablement assis ou semi-allongé face à un écran sur lequel se déroule un film, un jeu vidéo ou une animation accompagnée d’une musique qui suscitera son intérêt. Nous nommons cela l’interface. Elle pourra être adaptée à l’âge et au goût du trainee pour la rendre la plus attrayante, agréable et motivante possible. 

      A quoi servent les entraînements ?

      Par la répétition, les nouveaux circuits neuronaux crées deviennent plus stables. Si nous faisons répéter à notre cerveau un exercice plusieurs fois, alors son exécution deviendra automatique. Il faut considérer ici que cela nécessite de la motivation, du temps et de la persévérance. 

      L’analogie peut être faite l’apprentissage du vélo ou d’un instrument de musique. 

      Neurolutions - Neurofeedback - Nathalie de Montmollin

      On s’améliore par la pratique et avec le temps les états mentaux entraînés pourront être reproduits sans faire recours à un appareil. 

      Les réseaux neuronaux continueront à se développer dans la direction souhaitée. 

      Vos bénéfices

      Les entraînements vous apporteront progressivement les changements positifs souhaités, notamment dans les domaines suivants (liste non exhaustive) :

      • Amélioration des perceptions
      • Focalisation de l’attention
      • Stabilisation de l’humeur
      • Renforcement de la mémoire
      • Amélioration des capacités d’apprentissage 
      • Consolidation des apprentissages
      • Développement des fonctions exécutives (organisation, planification, adaptation, flexibilité, régulation des émotions et de l’impulsivité, mémoire de travail, attention…)
      • Développement de la métacognition (capacité à avoir conscience de ses propres états mentaux)
      • Facilitation de l’endormissement et sommeil réparateur
      • Régulation de l’hyper/hypoactivité
      • Gestion du stress
      • Apaisement de l’anxiété et de la nervosité
      • Prévention du burn-out
      • Gain d’efficacité dans l’exécution des tâches quotidiennes
      • Accroissement de la performance
      • Développement de la créativité
      • Diminution de la douleur
      • Harmonisation des états mentaux et physiques

      Comme le neurofeedback est une technique destinée à optimiser et à harmoniser le fonctionnement cérébral et physiologique, il n’est pas nécessaire d’avoir des troubles pour bénéficier d’entraînements. 

      Le neurofeedback peut vous aider à améliorer vos performances dans le domaine professionnel, sportif ou artistique.

      Selon les besoins de chaque personne, NEUROLUTIONS offre la possibilité de travailler en biofeedback et/ou en neurofeedback, sachant que les deux approches sont complémentaires.

      Un corps et un cerveau équilibrés ont besoin de moins d’énergie pour fonctionner de manière efficace. Par conséquent, vous disposer de davantage d’énergie pour faire ce que vous aimez, faire du bien à votre santé et vivre pleinement. 

      neuroFEEDBACK

      Combien de séances ?

      Pour que les entraînements soient bénéfiques la régularité est fondamentale. Les changements peuvent se faire rapidement sentir, mais pour qu’ils se stabilisent et perdurent dans le temps, il est nécessaire de s’engager dans un suivi régulier. 

      Le nombre de séances à effectuer varie de manière notable selon l’objectif. A titre indicatif l’on compte en moyenne 30 séances (+/- 10) de 45 à 60 minutes à raison de 2 séances hebdomadaire (idéalement). 

      Effets secondaires ?

      Comme un muscle au cours d’une séance de fitness, le cerveau travaille pendant les entraînements. Bien que le neuropraticien porte une grande attention au bien-être du trainee, une fatigue, de légers maux de tête, des sensations particulières peuvent être ressenties pendant et après les séances. Il est absolument essentiel d’en informer votre neuropraticien afin qu’il puisse modifier les protocoles. N’oublions pas que l’objectif est d’entraîner ce qui est bon pour vous !

      Neurolutions - A propos - Nathalie de Montmollin

      Une question ?

      Prenons un rendez-vous pour en discuter

      Pin It on Pinterest

      Share This